2017

Musicseasons.org

La révélation de «La Fille des Neiges» c’est Olga Selivyorstova. La chanteuse
a su interpréter, avec finesse et subtilité, la partie particulièrement difficile de l’héroïne
principale en montrant les différentes nuances de la profondeur et du développement
complexe de son personnage.
"    

//   "La Fille des Neiges", Rimsky-Korsakov, Théâtre Bolchoï, 16 juin 2017

  l'article complet en russe>>

rg.ru

Olga Selivyorstiova dans la partie principale est une vraie révélation: une voix chaleureuse,
vivante, aussi claire que l’eau de roche et en même temps rythmique et capricieuse. Le chant
semble être une déclaration spontanée, presque une improvisation, ce qui est, dans un
tel spectacle, particulièrement important. Tout son personnage se démarque vivement
du reste de la foule, durcie par l’adversité des berendeys, par sa fragilité..
"    

//   "La Fille des Neiges", Rimsky-Korsakov, Théâtre Bolchoï, 17 juin 2017

  l'article complet en russe>>

Red_balls livejournal

La partie féminine a été la plus impressionnante au niveau des voix et du jeu,
en commençant, bien sûr, par la magnifique Olga Selivyorstova (La Fille des Neiges).
"    

//   "La Fille des Neiges", Rimsky-Korsakov, Théâtre Bolchoï, 16 juin 2017

  l'article complet en russe>>

Teatr-live.ru

Olga Selivyorstova chante et interprète La Fille des Neiges incroyablement bien!
Quant à la création de son personnage, elle n’a eu recourt à aucun accessoire, même
si sa "Fille des Neiges" n’est pas de ce monde elle n’est toute fois pas une créature magique
ni une héroïne d’un conte.
"    

//   "La Fille des Neiges", Rimsky-Korsakov, Théâtre Bolchoï, 14 juin 2017

  l'article complet en russe>>

Belcanto.ru

La jeune interprète du rôle-titre Olga Selivyorstiva possède de bonnes qualités naturelles,
à la fois physiques et vocales, elle a de belles longues notes aiguës, un timbre chaleureux,
avec de douces intonations aspirées.
"    

//   "La Fille des Neiges", Rimsky-Korsakov, Théâtre Bolchoï, 21 juin 2017

  l'article complet en russe>>

Portal-kultura.ru

Les instruments de l’orchestre étaient magnifiques, tout comme les chanteurs du nouveau
« appel » du Bolchoï. Olga Selivyorstova, la Fille des Neiges, en apparaissant sur le seul îlot
de la civilisation restante des sauvageons, rend aux peuple la chose la plus importante:
le pouvoir de l’amour. Les rayons chauds du Yaril, pénétrants le monde gelé ne sont
pas la cause de sa mort: dans cette histoire le lever du soleil est encore loin,
remplacé par un éclairage artificiel construit des piles par des génies de la banlieue.
L’héroïne meurt dans les bras de Mizgir, dans son doux alanguissement, en ressentant
le seul sentiment qui est la vraie force des Hommes.
"    

//   "La Fille des Neiges", Rimsky-Korsakov, Théâtre Bolchoï, 22 juin 2017

  l'article complet en russe>>

News.inspirial.ru

La belle Olga Selivyorstova joue brillamment une jeune femme moderne,
qui rêve d’aimer mais ne peut pas. Un thème moderne, pas vrai?
"    

//   "La Fille des Neiges", Rimsky-Korsakov, Théâtre Bolchoï, 25 juin 2017

  l'article complet en russe>>

Vedomosti.ru

Élégante et poétique Olga Seliverstova chante Corinne, avec la voix et la manière légères,
que elle a formé a l'Atelier Lyrique de l'Opéra National de Paris.
"    

//   "Il viaggio a Reims", Rossini, Théâtre Bolchoï, 29 janvier 2017

  l'article complet en russe>>

Moscou du soir

Le personnage principal de la pièce - Corinna - chanté par soliste du Bolchoï Olga Seliverstova
- a brillé sur la scène avec sa beauté de mannequin et le mémorable timbre de sa voix
"    

//   "Il viaggio a Reims", Rossini, Théâtre Bolchoï, 29 janvier 2017

  l'article complet en russe>>


   2016

SubCult.ru

Norina-Seliverstova peint des passages delicats clairement et fermement."    

//   "Don Pasquale" , Donizetti, Bolshoi, 6 juin 2016

  l'article complet en russe>>


   2015

L-echo.info

Au cœur de la distribution d’une belle énergie et homogénéité, l’éclat et la puissance de la voix
de Olga Seliverstova (soprano), l’une des sœurs, brillent d’un feu sacré qui n’a rien à envier
à la lune.
"    

//   "Le Monde de le Lune", Haydn, Festival de Sédières, 23 août 2015

  l'article complet>>

Concertonet.com

Brillante incarnation de Fiordiligi , puissante et investie."    

//  "Cosi fan tute", Mozart, MAC Creteil, 24 juin 2015

  l'article complet>>

Altamusica.com

On saluera la prestation prometteuse des membres de l'Atelier lyrique :
Olga Seliverstova en Najade…
"    

//  ”Ariande auf Naxos”, Strauss, Opera Bastille, 22 janvier 2015

  l'article complet>>

Classiquenews.com

Remarquons également les nymphes: Olga Seliverstova en Najade,
la performance vocale a été merveilleuse.
"    

//  ”Ariande auf Naxos”, Strauss, Opera Bastille, 22 janvier 2015

  l'article complet>>


   2014

Forumopera.com

Olga Seliverstova (the dew fairy) makes very beautiful intervention..."    

//  "Hänsel et Gretel", Humperdinck, Palais Garnier, 3 december 2014.

  l'article complet>>

Resmusica.com

Les belles envolées, quoique très sages, d’Olga Seloverstova cèdent en ampleur à ce fier et beau tempérament..."    

//  "Elisir d'Amore" Donizetti, concert à Palais Garnier, Mai 7, 2014.

  l'article complet>>

Opera-Online.com               

Donna Anna (la soprano Olga Seliverstova) est pleine d’allure. La partition semble écrite pour sa voix, le phrasé est idéal, les vocalises souples et l’émission des aigus parfaitement maîtrisée..."

//  "Don Giovanni" Mozart, MC93, Mars 2014.

 l'article complet>>

Le journal du dimanche              

Parmi les interprètes (en alternance), les voix de ... Olga Seliverstova ... font entendre leur singularité. On espère les retrouver bientôt."

//   "Don Govanni" Mozart, MC93, Mars 2014.

 l'article complet>>

Resmusica.com               

Olga Seliverstova (Donna Anna) séduit dans un rôle plein de chausse-trappes. Son Non di mir est stratosphériquement correct, sans présumer de ses forces, ce qui lui permet de briller d’un bel éclat naturel"  

//   "Don Giovanni" Mozart, MC93, Mars 2014.

 l'article complet>>

Concertclassic.com               

On vous donne nos favoris ! Donna Anna - Olga Seliverstova!.."

//   "Don Giovanni" Mozart, MC93, Mars 2014.

 l'article complet>>

Le Monde               

La Donna Anna fine et racée d'Olga Seliverstova... " 

//  "Don Giovanni" Mozart, MC93, Mars 2014.

 l'article complet>>

La Maison en verre                

Donna Anna est magistralement interprétée par Olga Seliverstova. Sa voix puissante et sûre emporte tout... " 

//  "Don Giovanni" Mozart, MC93, Mars 2014.

 l'article complet>>

Altamusica.com               

La ravissante Lucia de la soprano russe Olga Seliverstova... " 

//  "Le viol de Lucrèce" Britten, Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Janvier 2014.

 l'article complet>>

Les Echos                

Le timbre rayonnant d’Olga Seliverstova (la jeune servante Lucia) déjà remarquée dans « Il Mondo della Luna » par la même équipe... " 

//   "Le viol de Lucrèce" Britten, Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Janvier 2014.

 l'article complet>>

Classissima.com               

The Lucia was the enchanting Russian soprano Olga Seliverstova.." 

//   "Le viol de Lucrèce" Britten, Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Janvier 2014.

 l'article complet>>


2013

Les Echos             

Il faut saluer une fois de plus leur très bon niveau et signaler la Russe Olga Seliverstova, brillante soprano et musicienne accomplie..." 

//   "Le Monde de la Lune", Haydn, MC93, Juin 2013.

 l'article complet>>

Premiere (France)                

La ravissante Olga Seliverstova (Flaminia) tricote des aigus avec une grâce déconcertante..." 

//   "Le Monde de la Lune", Haydn, MC93, Juin 2013.

 l'article complet>>

Bruno Serrou - critique de musique                

Soprano Olga Seliverstova sings her bravura aria with ineffable poetry..." 

//   "Le Monde de la Lune", Haydn, MC93, Juin 2013.

 l'article complet>>

Artistikrezo.com               

La Fée de la rosée, délicate et précieuse, en fée clochette interprétée par la gracieuse Olga Selverstova, séduit par ses très jolis aigus..." 

//   "Hänsel et Gretel", Humperdinck, Palais Garnier, Mai 2013.

 l'article complet>>

Operanews.ru               

Le rôle secondaire, mais intéressant a dignement été interprété par la soprano russe Olga Seliverstova, qui fait son stage à l'Opéra de Paris. Belle fille, voix magnifique telle une clochette, une bonne actrice. Nous lui souhaitons bonne chance pour réussir sur la scène européenne. Elle le mérite!"" 

//  "Hänsel et Gretel", Humperdinck, Palais Garnier, Mai 2013.

 l'article en russe>>

Crescendo-magazine (Belgium)               

Le petit bonhomme rosée est remplacé par une fée clochette hollywoodienne (Olga Seliverstova)..." 

//   "Hänsel et Gretel", Humperdinck, Palais Garnier, Avril 2013.

 l'article complet>>

Bruno Serrou - critique de musique               

Chaque rôle est parfaitement interprété, même les plus petits, Olga Seliverstova chante respectivement un charmant Petit bonhomme rosée..." 

//   "Hänsel et Gretel", Humperdinck, Palais Garnier, Avril 2013.

 l'article complet>>

Bertrand Ferrier - critique de musique               

Les minirôles permettent de découvrir ... et Olga Seliverstova en Fée Rosée : en quelques minutes, les deux artistes chantent leur air comme il se doit." 

//   "Hänsel et Gretel", Humperdinck, Palais Garnier, Avril 2013.

 l'article complet>>

Ch'io mi scordi di te... - music blog               

Le Bonhomme Rosée (Olga Selverstova, charmante) n’emprunte-t-elle les traits d’une Fée Clochette disneyenne, preuve de l’emprise d’un imaginaire obligé ?..." 

//  "Hänsel et Gretel", Humperdinck, Palais Garnier, Avril 2013.

 l'article complet>>

Claude Samuel - la musique observateur             

Quel bonheur d’entendre des voix jeunes, fraîches, assurées néanmoins, capables de dominer les acrobaties du bel canto ! Défi relevé en tout cas par la Russe Olga Seliverstova dans l’air de Donna Anna « Crudele ! – Non mi dir »..." 

//   Concert avec l'Orchestre de l'Opéra National de Paris, Palais Garnier, Février 18, 2013.

 l'article complet>>

Resmusica.com               

Le coup de cœur de la soirée va pour la prestation de João Pedro Cabral et de Olga Seliverstova dans les Histoires Naturelles, composées sur le texte de Jules Renard. Tous les deux ont brillamment relevé le défi de nous conter ces courtes fables pleines d’humour et ont révélé de réelles dispositions pour approfondir le répertoire de la mélodie française..." 

//  Concert "les Mélodies de Ravel", Amphitéâtre Bastille, Janvier 2013.

 l'article complet>>